Un site d’information dédié aux handicaps en Loire-Atlantique

Un site d’information dédié aux handicaps en Loire-Atlantique

Le Département de Loire-Atlantique a conçu le site handicap.loire-atlantique.fr pour l’information et les démarches liées aux handicaps. Il s’adresse aux habitants en situation de handicap et à leurs proches pour les accompagner dans leur quotidien. En quelques clics on accède aux rubriques essentielles. La navigation permet de trouver facilement toutes les informations utiles concernant les droits, les aides, les services, les lieux ressources dans le département, les associations et les professionnels auxquels s’adresser et demander conseil… Remplir un dossier directement en ligne et le suivre est désormais possible via le site. Pour élaborer cet outil, le Département a pris en compte la diversité des handicaps (sensoriel, moteur, intellectuel…), des âges (enfants, adolescents, adultes) ainsi que des situations de vie. Il s’est appuyé sur un travail de concertation avec les partenaires pour offrir un service de qualité qui correspond aux besoins de chacun, particuliers comme professionnels. Le site constitue une ressource pour l’ensemble des acteurs du handicap (proches, médecins, enseignants, établissements et services médicosociaux, travailleurs sociaux…).

Handicap.loire-atlantique.fr vise également à faire évoluer les regards sur les différents handicaps, souvent mal connus, en mettant en avant les personnes, leurs proches, dans les différentes facettes de leur vie (sous la forme de témoignages par exemple). Si certains handicaps sont dits « visibles », rappelons qu’il existe de multiples handicaps et que les handicaps « invisibles » concernent 80 à 85 % des personnes. En Loire-Atlantique, plus de 7% de la population est concernée soit 104 000 personnes reconnues handicapées avec des droits spécifiques : allocation financière, aide humaine, aide technique, orientation scolaire, orientation professionnelle, carte mobilité inclusion (CMI)… Chaque année, la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH) traite environ 35 000 demandes.